Perdre du Poids Rapidement

Tous les articles du web pour savoir comment perdre du poids

Comment lutter contre les excès alimentaires tout en profitant des Fêtes ?

/
/
/

Repas de Fêtes : les conseils d’un diététicien

Comment lutter contre les excès alimentaires tout en profitant des Fêtes

Chaque année c’est la même chose : champagne, foie gras, bûche de Noël… Les Fêtes de fin d’année approchent et sont souvent synonyme d’excès. Pour vous aider à passer au mieux ces Fêtes, Tancrède Albertelli, diététicien au Groupement Hospitalier Paris Centre, nous a livré ses bons conseils.

Pendant les Fêtes, les repas riches en calories se succèdent sur une période particulièrement longue. On y observe ainsi bien souvent des excès qualitatifs (repas riches, notamment en graisses et en sucres) et quantitatifs. Ces excès soudains peuvent avoir de nombreux effets : prise de poids, fatigue, problèmes de peau, inconforts digestifs (ballonnements, gaz, etc.)… Mais pas de panique, pour vous aider à passer les Fêtes en pleine forme, Tancrède Albertelli, diététicien, vous donne ses conseils.

Comment lutter contre ces désagréments tout en profitant des Fêtes ?

Se préparer avant les Fêtes ?

Pas de diète : inutile d’essayer de perdre du poids avant les Fêtes, en jeûnant par exemple. Cette perte risquerait d’être trop rapide, et serait une perte de masse musculaire plutôt que de masse graisseuse. Avec une reprise de poids rapide, on remplacerait alors le muscle par de la graisse pour un poids équivalent.

Pendant la période des Fêtes

  • Faire du sport : augmenter son activité physique pendant cette période permettra d’éliminer les excès alimentaires. Les options sont diverses : faire un jogging avant de commencer sa journée, se rendre au travail à vélo, etc.
  • Pas d’aliment miracle : il faut garder à l’esprit qu’il n’y a aucun aliment magique qui permettrait à notre organisme de se “purifier” pour pouvoir ensuite manger avec excès pendant 10 jours.
  • Tout est une question de quantité : comme tous les aliments, un aliment gras n’est pas mauvais pour la santé s’il est consommé en petite quantité. Profiter au mieux de la diversité des plats : entrée, plat, fromage, dessert… mais en quantités raisonnables.
  • Boire de l’eau pendant les repas : boire un verre d’eau entre chaque plat peut donner une sensation de plénitude gastrique diminuant la sensation de faim.
  • Réduire ses apports en calories entre les repas de Fêtes : privilégier des aliments riches en fibres et faibles en énergie (crudités, céréales complètes…). Pour éviter les tentations, essayer dans la mesure du possible de ne pas avoir de restes des gros repas. Sur cette période, éviter également les goûters entre les repas.

Et après les Fêtes ?

  • Continuer le sport : conserver une activité physique accrue après les Fêtes permet d’éliminer les excès et de stimuler la production de masse musculaire. Préférer les activités d’endurance, modérées mais prolongées (séances de 45 minutes minimum) plutôt que les activités intenses de courte durée.
  • Cure pour le foie : en cas de gros excès de gras et d’alcool, il est possible de faire une cure d’un mois de radis noir et artichaut pour drainer le foie.
  • En cas d’abus d’alcool : bien s’hydrater avant le coucher et au réveil, augmenter sa consommation d’aliments riches en eau, comme les fruits, les légumes, les laitages et les boissons chaudes. Éviter les excès de graisses les lendemains de soirées arrosées : préférer fruits, légumes et féculents (pâtes, riz, pain hors baguette blanche…).

L’alimentation ne doit pas devenir une source de frustration. L’idéal reste d’adopter un équilibre alimentaire au quotidien, qui permettra d’absorber un excès occasionnel. Cette balance doit s’accompagner d’une activité physique adaptée à chacun. Équilibre alimentaire et activité sont deux notions indissociables. 

Source

(*) Liens affilés / Images en provenance de Amazon Product Advertising API