Perdre du Poids Rapidement

Tous les articles du web pour savoir comment perdre du poids

Le régime méditerranéen pour mincir en bonne santé

/
/
/

Le régime méditerranéen, la clé pour mincir en bonne santé

régime méditerranéen pour mincir

La solution pour maigrir en bonne santé ? Un régime méditerranéen et des exercices physiques modérés.

Le régime méditerranéen combiné à la pratique de l’exercice physique serait la combinaison idéale pour perdre du poids en bonne santé, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Circulation. Cette solution permettrait de réduire les risques de maladies cardiovasculaires et de diabète liés au surpoids.

Les chercheurs de l’Université Ben Gourion du Néguev en Israël, de l’Université Harvard aux Etats-Unis et de l’Université de Leipzig en Allemagne ont utilisé la technologie d’imagerie IRM pour la première fois pour tracer les divers changements des organes et de la manière dont les réservoirs de stockage de graisses évoluaient au cours de 18 mois d’un régime méditerranéen, ou faible en glucides ou à faible teneur en matières grasses, avec et sans exercice physique modéré.

Pour cartographier ces dépôts, ils ont recueilli une quantité de données IRM du corps entier pendant 18 mois, avec 300 points de données. Les 278 participants ont été randomisés avec un régime hypocalorique faible en gras ou avec régime méditerranéen + 28gr de noix par jour avec ou sans exercice physique modéré au moins trois fois par semaine.

UNE PERTE DE POIDS MODÉRÉE MAIS UNE MEILLEURE SANTÉ

Les résultats de l’étude ont montré que pour réduire les dépôts de graisses au niveau du foie (-29%), de l’abdomen (-22%), et du coeur (- 11%) il serait nécessaire de pratiquer des exercices modérés et suivre le régime méditerranéen, ce malgré une perte de poids modérée. Cette combinaison ne permet pas de diminuer les graisses du cou et des reins.

« Nous avons appris dans cet essai qu’une perte de poids modérée, mais persistante, peut avoir des effets bénéfiques spectaculaires sur les dépôts de graisse liés au diabète et aux maladies cardiovasculaires« , explique le professeur Shai, auteur de l’étude. « Un régime méditerranéen, riche en graisses insaturées et faible en glucides, était une stratégie plus efficace qu’un régime hypocalorique faible en gras pour diminuer de façon spectaculaire les sites de stockage des graisses morbides ».

L’amélioration de la qualité nutritionnelle et l’activité physique peuvent améliorer les marqueurs de risque cardio-métaboliques par des changements dans les dépôts graisseux qui ne sont pas reflétés par la seule perte de poids.

Source

(*) Liens affilés / Images en provenance de Amazon Product Advertising API