Perdre du Poids Rapidement

Tous les articles du web pour savoir comment perdre du poids

Régime : le jeûne peut être nocif pour la santé à long terme.

/
/
/

Régime : à long terme, le jeûne peut être mauvais pour la santé

Régime : le jeûne peut être nocif pour la santé à long terme.

Si le jeûne est une méthode efficace pour perdre du poids, il peut s’avérer très nocif pour la santé à long terme.

Alors qu’il est loué par de nombreuses études, le jeûne, très à la mode, peut avoir des impacts extrêmement négatifs sur la santé, selon de nouvelles données présentées à Barcelone lors de la réunion annuelle de la Société européenne d’endocrinologie.

Jeûne intermittent

On parle ici de jeûne intermittent, c’est-à-dire le fait de ne manger qu’un jour sur deux, dans le but de perdre du poids. Les chercheurs ont testé cette pratique sur des rats, pendant trois mois. Résultat : s’ils ont constaté que ce régime alimentaire était efficace pour perdre du poids à court terme, il avait des impacts négatifs sur la santé à long terme.

Ne rien manger tous les deux jours altère l’action de l’hormone régulatrice du sucre, l’insuline, ce qui peut augmenter le risque de diabète type 2. Des niveaux trop élevés de sucre dans le sang peuvent causer, entre autres, des lésions cardiaques, rénales et oculaires.

Les chercheurs ont également démontré, toujours sur des rats, que le jeûne peut produire des molécules appelées radicaux libres. Ces produits chimiques, hautement réactifs, peuvent causer des dommages à l’organisme au niveau cellulaire et être associés à une altération de la fonction des organes. Dans ce cas précis, ce sont les cellules du pancréas qui ont été endommagées, au risque de provoquer un cancer et/ou un vieillissement accéléré des rats testés.

Endommager le pancréas et affecter la fonction de l’insuline

« C’est la première étude qui montre que, malgré la perte de poids, les régimes basés sur le jeûne intermittent peuvent endommager le pancréas et affecter la fonction de l’insuline chez les personnes en bonne santé, ce qui pourrait conduire au diabète et à de graves problèmes de santé », résume l’auteure principale de l’étude, Ana Bonassa.

Le jeûne permet de remplacer une source d’énergie du corps par une autre. Lorsque nous arrêtons de nous alimenter pendant une longue période, le sucre dans lequel le corps puise normalement son énergie devient indisponible. Notre système doit alors identifier un autre type de « carburant », et commence à convertir certains types de graisse corporelle en acides gras, qui sont facilement absorbés par le sang. Les acides gras, à leur tour, produisent des molécules appelées cétones, que le corps utilise comme nouvelle source d’énergie. 8 à 12 heures de jeûne sont nécessaires pour enclencher ce processus.

Source

(*) Liens affilés / Images en provenance de Amazon Product Advertising API